Le chanvre

Le chanvre est une plante de la famille des Cannabacées, beaucoup connu sous le nom de Cannabis et consommée comme drogue. Cette plante se présente sous différentes espèces dont le chanvre industriel, textile ou agricole (Cannabis sativa L) est l’une des sous-espèces. La culture de cette sous-espèce de chanvre est faite pour sa production de matière première et est soumise à un encadrement strict pour la différencier du cannabis. Le chanvre industriel se différencie de la drogue par sa concentration en cannabidiol (CBD) contrairement au cannabis (drogue) qui contient beaucoup plus de tétrahydrocannabinol (THC). Le chanvre industriel contient donc une faible teneur en THC ou autres cannabinoïdes, le terme chanvre est employé de préférence pour désigner la plante industrielle ou sa fibre végétale contrairement au cannabis qui est employé pour désigner la forme psychotrope, utilisé à but médical ou comme drogue. Dans la suite de nos écritures, nous nous pencherons uniquement sur le chanvre industriel.

Dans les années 1950, la culture du chanvre était interdite partout dans le monde du fait de sa teneur en THC, sauf en France et en Espagne où le chanvre était cultivé principalement pour la papeterie. La France avec plus de 50% de production mondiale de chanvre est premier producteur devant la Chine. Elle autorise uniquement la culture du chanvre dont la teneur en THC est inférieure ou égale à 0,2%, cette culture est soumise à une déclaration officielle dans le cadre de la réglementation de la culture du chanvre en France. En 2016, le chanvre représentait 14 500 ha en France sur environ 28 000 ha dans l’Union Européenne. Une culture qui est en pleine croissance ces dix dernières années.

Le chanvre se cultive dans une chènevière (champ de chanvre) pendant le printemps, Il pousse en trois mois, demande peu d’entretien et sa culture est reconnue pour améliorer la qualité de sol, lutter contre l’hydromorphie, et augmenter le taux de carbone du sol. Récoltée en fin août ayant atteint une hauteur de trois à cinq mètres selon les variétés, la plante de chanvre est arrachée à la main, ensuite transformée en vue d’être utilisée dans plusieurs industries. Lors de sa transformation la plante subit le rouissage, le broyage et le teillage ; une étape où ces différentes parties sont séparés et travailler à des fins diverses.

Après transformation de la plante par le chanvrier (coopérative de producteur de chanvre), on obtient, la chènevotte, (partie centrale et moelleuse qui représente le bois de chanvre), les graines de chanvre encore appelé chènevis et la fibre de chanvre (périphérie de la tige), qui une fois cardée deviens la laine de chanvre. Possédant plusieurs caractéristiques, les différentes parties du chanvre sont valorisées dans différentes industries. Ces fibres sont considérées parmi les meilleurs fibres végétales dans l’industries textiles, elles sont écologiques, agréables à porter et résistantes ; fibres historiques, le premier vêtement a été tissé en fibre de chanvre. Ces fibres sont souvent mélangées avec d’autres fibres végétales comme le coton pour obtenir un tissu beaucoup plus doux.

La chènevotte, qui est caractérisée par les fibres courtes mélangé avec du bois, elle est utilisée pour le cordage, la papeterie, le transport et la conception thermique des bâtiments. Les graines quant à elles, elles sont utilisées pour fabriquer des compléments alimentaires, l’huile, la farine et la boisson.