• Loïc Charron

L'industrie du lin

Le lin est l’un des atouts de l’industrie française. Cette plante cultivée en Normandie, dans le Nord-Pas-de-Calais et en Picardie fait la fierté des agriculteurs de ces régions depuis des décennies. La France est le premier producteur mondial de lin et regroupe près de 8000 agriculteurs de lin ce qui fait de cette plante l’un des points forts de l’agriculture française.

La fibre de lin possède plusieurs caractéristiques et est utilisée dans divers secteurs industriels après transformation. L’histoire de la fibre de lin commence par sa culture, une culture qui ne peut pas se faire partout parce qu’elle nécessite une bonne alternance entre la pluie et la chaleur.

La plante de lin est semée au printemps entre le 15 mars et le 15 avril et nécessite 100 jours pour atteindre une hauteur d’environ 1,20m avant d’être récoltée.

Cinq semaines après la floraison, qui ne dure que quelques jours, le lin est arraché une fois qu’il a atteint sa maturité au mois de juillet. Après l’arrachage de cette plante, sa transformation débute par le rouissage. Le lin déposé au sol subit l’alternance de la pluie et du soleil ce qui permet à la plante de rouir. Le rouissage exige des conditions climatiques adaptées à la transformation du lin pour avoir des fibres de lin de qualité. Durant le rouissage, les fibres du lin se dissocient en élimant la pectose qui soude les fibres à la partie ligneuse de la plante. Les graines de lin sont aussi décapsulées pour servir de semence pour l’année suivante ou pour être exploitées dans l’industrie cosmétique et agro-alimentaire.

Une fois le rouissage terminé, les pailles de lin sont enroulées pour préparer le teillage. Processus mécanique se faisant dans les teillages de lin, le teillage permet d’extraire les fibres contenues dans l’enveloppe externe de la tige (paille) pour pouvoir les exploiter et les débarrasser des bois (anas).

Les anas de lin sont alors utilisés à des fins diverses comme combustible, litière pour chevaux, etc. Les fibres recueillies sont séparées selon leur taille et les déchets qu’elles contiennent. Les fibres longues qui sont les fibres de meilleures qualités sont utilisées essentiellement dans l’industrie textile et les fibres courtes appelées aussi étoupes sont utilisées dans différentes industries : le textile, l’ameublement, les équipements de sports, la papeterie, etc.

61 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout