• Loïc Charron

Le rouissage du lin

Le rouissage est l’une des étapes de la culture du lin. Il permet de préparer la transformation de la plante dans un teillage de lin. Cette étape de transformation est réalisée directement dans les champs.

Le rouissage débute après que le lin est arraché. Disposé au sol, le rouissage se fait naturellement grâce à l’alternance de la pluie et du soleil. L’objectif est de durcir l’écorce de lin dans le but d’optimiser l’extraction de la fibre de lin.

L’opération de rouissage a une influence sur la couleur de la fibre. Celle-ci varie du blond au marron foncé, en passant par une couleur grise et brillante (aussi appelée « bleu » par les liniculteurs). Généralement réalisé au mois d’août, le rouissage dure deux à six semaines en fonction de la météo. Il s’effectue sous le contrôle du liniculteur qui décide de la date de fin de rouissage (ramasse du lin).

Durant du rouissage, le lin peut être retourné pour obtenir un rouissage homogène.


8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout